Comment se passe une psychothérapie ?


Un contrat est passé entre l’accompagnant (thérapeute, analyste …) et le client (ou le patient selon les courants de psychothérapie), définissant la fréquence, le tarif, le cadre de la séance thérapeutique et la nature de l’engagement pris entre le client et l’accompagnant.

Le contrat spécifie notamment le code de déontologie que l’accompagnant s’engage à respecter.

Dans l’espace d’une séance de thérapie, le thérapeute facilite par son écoute active l’émergence de l’inconscient de son client. En « pistant » les manifestations de l’inconscient (rêves, émotions, silences…), le thérapeute va aider son client à retrouver son monde intérieur, à identifier ses souffrances mais aussi ses désirs profonds et ainsi le sens qu’il veut donner à sa vie. Ce travail de conscience de soi est la condition nécessaire pour que le client puisse réorganiser sa vie selon ses priorités intimes. C’est le processus thérapeutique qui, au fil des séances, va permettre ce cheminement.

Toutefois, au cours de ce processus, le client reste maître à bord : au sein de ce cadre négocié et accepté au démarrage du processus, c’est lui qui décide de se mettre en route, et il est toujours libre d’arrêter ou de continuer. Le thérapeute est son allié dans ce processus, garant d’un cadre à la fois dynamisant (pour l’aider à dépasser ses peurs et ses « habitudes ») mais aussi sécurisant (en portant une attention particulière aux situations où le client se met en danger), respectueux des limites fixées par le client et respectueux de ses propres limites.

L’analyse psycho-organique

Charte nationale pour les personnes en psychothérapie

Bibliographie et liens utiles