La thérapie individuelle


On démarre une psychothérapie le plus souvent parce qu’on va mal ou qu’on a le sentiment de ne pas maîtriser sa vie, mais la recherche de soulagement se transformera dans bien des cas en une expérience  de découverte de soi et de ses moteurs profonds.

La psychothérapie est un outil à la disposition de chaque personne qui cherche sa liberté. La psychothérapie permet de travailler sur ce qui dans la vie d’une personne n’est pas satisfaisant : souffrance, difficulté à surmonter une épreuve, mal de vivre, sentiment de répéter toujours le même comportement, difficulté à exprimer pleinement ce qu’elle est, difficulté à aimer ou à travailler …

Mais c’est aussi un outil pour partir à la découverte de qui nous sommes vraiment au delà des habitudes, des conditionnements et d’une éducation. En ce sens, ce n’est pas un outil réservé à des personnes souffrantes, ce peut être un formidable accélérateur de vie pour réaliser pleinement son potentiel.

 

Chacun de nous a vécu dans son enfance des expériences qui ont pu perturber son fonctionnement psychoaffectif. Ces situations du passé se réinvitent dans les différentes sphères de la vie (couple, famille, travail, loisirs…) et provoquent des impasses relationnelles et de la souffrance. Ces impasses se reproduisent aussi dans la relation thérapeutique, ce qui permet de les reconnaître, d’en élaborer le sens ensemble et de chercher des issues plus satisfaisantes. La relation entre la personne en thérapie et le thérapeute est le support central du travail. C’est une recherche fondée sur le dialogue, l’accueil des affects, la recherche du sens des expériences dysharmonieuses, l’expérimentation en séance de nouvelles façons d’être et de vivre en relation.

Dans cette approche nous accordons une place importante :

  • A vos ressentis, sensations corporelles et émotions, à leur prise de conscience fine et à leur expression, ainsi qu’à la compréhension de ce qui les provoque
  • Aux fluctuations du lien dans l’espace de la séance (ce qui nous rapproche, nous éloigne, nous fait peur, nous rend agressifs, tristes, joyeux…)
  • A la vision de vous-même et du monde, aux croyances et aux « contrats » qui orientent vos choix et vos décisions

La psychothérapie est un processus qui s’inscrit dans le temps, qui suppose une certaine régularité dans l’écoute du monde intérieur, qui un engagement des deux parties prenantes : le thérapeute apporte une compréhension du psychisme et de la souffrance humaine, propose des expérimentations, et s’engage dans la relation afin d’être pleinement présent et authentique. Il n’a en aucun cas à décider pour la personne qui est en thérapie, laquelle reste seule maître à bord de sa vie et de son processus. En conséquence, sans l’engagement de la personne en thérapie à prendre responsabilité de son processus et de ses expériences, le travail de psychothérapie ne pourra porter pleinement ses fruits.